Titreblancarticles

Les voiliers s’enfoncent
dans le laitage du silence,
déforment les traits vagabonds du vent,
emportent ta voilure,
corps d’ivoire
aux empreintes indolores,
coiffent ton souffle
d’un dernier soupir.


DSJ